Misophonie

Misophonie

Assez méconnue la misophonie est une maladie, définition et manifestations...

Publié le 07/12/2022

La misophonie, définition - diagnostic

La misophonie est décrite comme étant un état chronique caractérisé par une aversion à certains sons produits par un autre individu, tels que les bruits gutturaux, nasaux ou buccaux (lâchement de gomme, claquement des lèvres), le clic du stylo ou le tapotement des doigts sur la table ou sur un clavier.

Manifestations de la misophonie :

Les personnes souffrant de misophonie ont une réaction d'irritabilité importante d'anxiété et de dégoût, puis de colère face à certains sons. Elles peuvent pleurer, se mettre à crier voire même vomir. Les personnes touchées rapportent aussi un sentiment de perte de contrôle.

☛ Comment calmer une crise de misophonie ? :

En plus d'un suivi clinique, les personnes misophones peuvent adopter certains comportements au quotidien pour limiter la gêne : écouter de la musique pour se relaxer ou encore effectuer des exercices de respiration tels que les exercices de cohérence cardiaque qui permettent de moduler la fréquence cardiaque et ainsi limiter le stress.

Est-ce que la misophonie est grave ? :

La misophonie est donc une maladie qui affecte de nombreuses personnes et propose peu de solutions de traitement. Les conséquences psychologiques et physiques de cette maladie provoquent l'isolement et la colère interne des personnes atteintes.

Pourquoi certains bruits nous dérangent ? :

C'est en raison du fait qu'ils sont peu harmoniques, en effet, l'être humain a besoin d'harmonie pour apprécier un son. Une mélodie ou un bruit du quotidien harmonique active certaines zones spécifiques du cerveau. Sans cela, le cerveau active son système d'alerte et rejette le son perçu.

Comment soigner l'hypersensibilité au bruit ? : 

Il existe des stratégies utiles pour la gestion du bruit
- Écouter de la musique à un volume confortable.
- Se protéger les oreilles avec des bouchons ou coquilles.
- Prévoir le bruit.
- Masquer les bruits agressants par l'utilisation par exemple d'un ventilateur, d'une fontaine à eau, porter des écouteurs avec de la musique, utiliser un générateur de bruits).
- Maintenir le système nerveux dans un état de calme avec par exemple la concentration ou la pratique du yoga.